News Code : 43221

Un responsable iranien de l'énergie a annoncé samedi que neuf pays voisins sur 15 étaient intéressés d'acheter l'essence iranienne.

Petrotahlil :Reza Padidar, président de la Commission de l'énergie de la Chambre de commerce de Téhéran, a déclaré à IRNA que les transactions sur l'essence seront effectuées en monnaie locale ou par l'échange de produits en raison des sanctions américaines anti-iraniennes.

Si les interdictions sont levées et que les transactions financières sont facilitées, les 15 voisins viendront sur le marché iranien, a déclaré Padidar.

Il a poursuivi en affirmant que l'Afghanistan et l'Irak étaient respectivement les première et deuxième destinations du pétrole iranien. Le Pakistan et l’Arménie seront les prochains, a-t-il dit.

En juillet 2018, le premier vice-président iranien, Eshaq Jahangiri, a annoncé que le gouvernement allait offrir le pétrole du pays par le biais d'une bourse nationale suite au fait que les États-Unis ont ciblé le secteur pétrolier iranien afin de limiter les exportations du pays.

Le secteur privé peut acheter du pétrole de manière transparente à la Bourse de Téhéran et ensuite l'exporter, a déclaré Jahangiri.

Suivez l'Petrotahlil sur Twitter@petrotahlil

Fin

Send Comment

view latest news
More News